Les illuminations du 8 Décembre sont une tradition lyonnaise née il y a plus de 2 siècles. Les lyonnais installent des luminions (bougies dans des verres colorés) sur leurs fenêtres et descendent dans la rue regarder les illuminations de leur quartier le 8 décembre. La ville a développé LA fête des lumières sur 4 jours, en éclairant de façon temporaire les monuments de la ville, en utilisant les façades ou les statues pour projeter des images, des films, ou en créant des effets lumineux. Ces soirées sont devenues internationales, tant par les visiteurs que par les créateurs qui interviennent sur la mise en place de cette fête lumineuse.

 

Faire des photos, la nuit, relève de la gageure. Il fait noir, les lumières sont ponctuelles et "brulent" la photo. Il faut des temps de pose longs, ou accepter de laisser "monter le grain" de la photo en poussant les capteurs modernes dans des sensibilités élevées.

Il y a aussi le regard du photographe, la position de la prise de vue, le froid de début décembre.

Tout joue pour rater une photo, ou alors la transcender.

 

Autour de ces lumières, et des touristes, apparaissent des événements festifs, feux d'artifices, spectacles de rues, et bien sur les inévitables vins chauds, crêpes et autres sucreries à déguster avec modération. La foule répond présente chaque année, et ce sont des millions de grands et petits qui arpentent les rues pendant ces soirées, emmitouflés à cause du froid normal en cette saison, mais les yeux pétillants de bonheurs de découvrir toutes ses lumières et ces spectacles éphémères. Le bouche à oreille a vite fait de consacrer tel ou tel éclairage, ou de dénigrer tel autre. A chacun sa flamme !!!

 

Mon reportage n'est pas exhaustif, je n'ai pas tout photographié, et je n'ai retenu que quelques des photos que j'ai prises. Mes coups de cœur vont cette année :

  • A la montée de la grande cote, et ses millions de led changeant de couleurs, accompagnées d'une musique zen non reproduite sur ce site photo,
  • au spectacle de la place des terreaux,
  • à celui de la place des Jacobins, bien que je n'en montre pas de photo,
  • au parc de la tête d'or et ses milliers de lanternes chinoises,  
  • au théâtre des 3 gaules et sa série de cubes multicolores,
  • au spectacle du 7 et 8 décembre sur la place courtois, avec ses danseurs aériens,
  • au mur des lyonnais,
  • aux petits détails qui émaillaient les murs, les fenêtres et les arbres de notre belle ville,
  • et surtout au cloitre de l'hôtel dieu, dans lequel les passants de tout âge traversaient en marchant, ou parfois en dansant, une pluie de fils blancs éclairés par des lumières changeantes, en écoutant des musiques dynamisantes.

Régalez vous de ces éclats de lumières sur mon site et rendez vous l'an prochain pour de nouvelles décorations.

Lumieres2013_021PsBernardPulcini

Lumieres2013_389PsBernardPulcini

Lumieres2013_503PsBernardPulcini

Lumieres2013_134PsBernardPulcini

Lumieres2013_714PsBernardPulcini